FANDOM


La Llorona
La Llorona
Acteur Angela Alvarado Rosa
1ère apparition La dame en blanche
Apparait dans La dame en blanche
Dernière apparition La dame en blanche
Statut Morte
Famille Un mari (séparé)

Trois enfant (2 garçons et une fille morts)

Travail Enlève trois enfants chaque année et les noie

La Llorona (API : /la ʝoˈɾona/, prononcer «Yorona»), «la pleureuse» en espagnol; est une célèbre légende mexicaine, qui a inspiré de nombreuses œuvres.

Dans la série Grimm, elle apparaît seulement dans l'épisode 9 de la saison 2, La dame en blanc.

LégendeModifier

C'est la légende mexicaine la plus connue, au point que des descendants d'immigrants aux États-Unis d'Amérique et au Canada assurent avoir vu la Llorona au bord des rivières.

Il existe plusieurs versions de cette légende, mais la plus populaire raconte que, au milieu du XVIe siècle, les habitants du Mexique prenaient l'habitude de se réfugier dans leurs foyers à l'heure du couvre-feu. Les survivants de l'ancienne Tenochtitlán en particulier fermaient portes et fenêtres, et toutes les nuits certains se réveillaient au son des pleurs d'une femme qui déambulait dans les rues.

Ceux qui s'enquirent de la cause des pleurs durant les nuits de pleine lune dirent que la lumière leur permettait de voir que les rues se remplissaient d'un brouillard épais au ras du sol. Ils voyaient aussi une personne semblable à une femme, vêtue de blanc et le visage recouvert d'un voile, parcourant les rues à pas lents dans toutes les directions de la ville. Mais elle s'arrêtait toujours sur la grand place (Zócalo) pour s'agenouiller et lever son visage vers l'est, puis elle se levait et reprenait sa route. Arrivée sur la rive du lac de Texcoco, elle disparaissait. Peu se risquèrent à s'approcher de la manifestation fantomatique : mais ils apprenaient des révélations effrayantes, ou mouraient.

On sait des autres versions que :

  1. La version originale de la légende est d'origine mexica. Cette mystérieuse femme serait la déesse Cihuacóatl, vêtue comme une dame de cour précolombienne, qui criait lors de la Conquête du Mexique : Oh, mes enfants ! Où pourrais-je vous emporter pour ne pas tous vous perdre ? en annonce de terribles événements.
  2. Une version indique que la Llorona est l'âme de La Malinche, punie pour avoir trahi les Mexicains durant la Conquête.
  3. Une autre version relate la tragédie d'une femme riche et cupide, qui perdit ses richesses à son veuvage. Ne supportant pas la misère, elle noya ses enfants et mourut, mais revint de l'au-delà pour payer ses crimes.
  4. Une autre version encore raconte que c'était une jeune fille amoureuse morte la veille de ses noces, et qui apportait à son fiancé la couronne de roses qu'elle n'avait pas pu porter.
  5. Pour d'autres, il s'agissait d'une épouse morte en absence de son mari, revenant pour lui donner un baiser d'adieu.
  6. Une dernière version assure que cette femme fut assassinée par son mari jaloux et réapparaissait pour déplorer sa mort et protester de son innocence.

Dans la série Grimm Modifier

La légende Modifier

Dans la série Grimm, la légende est différente et est inspirée des versions.

D'après les renseignements de Valentina Espinosa et d'un livre de Nick Burkhardt, La Llorona aurait tué ses trois enfants (deux garçons et une fille), pour se venger de son mari qui se serait séparé d'elle pour une femme plus jeune.

Depuis, chaque année durant les vacances de la Toussaint à la veille d'Halloween, elle enlève trois enfants (deux garçons et une fille) et se rend avec eux dans le lieu où elle a tué ses trois enfants et elle leurs implore en pleurant de revenir à elle en échange des trois autres enfants qu'elle a enlevé et leur demande son pardon.

Dans l'épisodeModifier

Elle enlève en premier Rafael, le fils d'un mexicain ne parlant que l'espagnol, ensuite une fille dans une forêt et encore un garçon. Elle les loge dans une maison se trouvant dans un bois désert et lugubre.

Galerie Modifier

Œuvres inspirées de la LloronaModifier

ChansonsModifier

  • Une chanson ranchera] traditionnelle, « La Llorona », interprétée entre autres par Chavela Vargas, Joan Baez, Lila Downs, Tamales de Chipil,Ginkobiloba, le groupe[Vaya con dios, Eugenia Leon,...
  • Une chanson de Beirut.
  • Une chanson de Susana Harp
  • Une chanson du groupe Voodoo Glow Skulls
  • Le titre du premier album de Lhasa de Sela
  • Une chanson de DeVotchKa
  • Une chanson du groupe polyphonique féminin Chet Nuneta
  • Morceau de Jesse Cook (guitare) avec Amanda Fernandez au chant
  • Morceau de l'album Gaia] de Mägo de Oz
  • un titre de Charles Lloyd sur son album de 2010 mirror
  • Un morceau de l'album Cuatro Con Cuatro de Karim Baggili
  • Un morceau de l'album Le calme et la tempête d'Olivia Ruiz

Films mexicainsModifier

  • La Llorona réalisé par Ramón Peón (1933).
  • La Herencia de la Llorona, réalisé par Mauricio Magdaleno (1947).
  • La Llorona réalisé par René Cardona (1960).
  • La Maldición de la Llorona, film fantastique de Rafael Baledón (1963).
  • La venganza de La Llorona de la série Santo, el Enmascarado de Plata (1974).
  • Las Lloronas, réalisé par Lorena Villareal (2004).

Série americaineModifier

LivresModifier

  • Des contes pour enfants de Gloria Anzaldúa.
  • Un livre pour enfant de Joe Hayes
  • Un livre de Juan Trigos
  • Un recueil de contes de Judith S. Beatty
  • Un recueil de nouvelles de Alma Luz Villanueva, Weeping Woman: La Llorona and Other Stories.
  • Un recueil de poèmes de Alicia Gaspar de Alba
  • Ray John De Aragon, The Legend of La Llorona, Sunstone Press, 2006.